Ce fut une longue journée pour les étudiants de Matthias Kreutzer.

Ce matin, les grands papiers tapissant les murs, ont été retirés. On ne garda que la version “grand format” des lettres. Continuant la recherche des jours précédents, les élèves construisaient leur alphabet. Ils devaient penser aux versions majuscules et minuscules de chacune des lettres, aux chiffres et autres glyphes…

Partant de leurs dessins réalisés à la main, ils devront créer des images vectorielles de leur langage, puis assembler le tout sur le logiciel Glyphs.

Les prochains jours seront sans repos!