Matinée de présentation dans l’atelier de l’Agence Bruther. Les équipes ont dû présenter une série d’images sur leur sujet de recherche. Et si un béatement pouvait être une machine complètement personnalisable? Sorte d’intelligence artificielle qui pourrait analyser ses usagers et se transformer en temps réel pour leur offrir l’expérience optimale? Ils ne parlent pas de programme architectural : ils vont bien au-delà. Depuis le début de la semaine, chaque équipe a eu à analyser une thématique de ladite machine. Que ce soit l’analyse de systèmes de contrôle de la lumière ou encore la notion de «théâtralité» d’espaces abstraits, tout y passe. Les équipes ont reçu un défi supplémentaire en début d’après-midi : réaliser un photomontage abstrait qui représenterait les découvertes de leurs recherches. Et ce n’est que le début! Demain, ils auront à présenter leur œuvre et à la concrétiser en maquette!