01

Congé pour aujourd’hui!


00

Artiste graphique et cinéaste d’animation, Nicolas Ménard dessine ses bonshommes simples d’une manière impressionnante. D’abord Montréalais, il décide de s’installer à Londres pour ses études et de s’y établir de manière permanente par la suite. On le retrouve dans certains projets pour MTV, l’ONU et bien d’autres…


Son site http://nicolasmenard.com/

 


00

L’architecte Guillermo Garita pense le design d’une manière alternative. Pour lui, il faut d’abord définir l’espace; comment est la lumière, le sol, le son, la température… Ensuite, il faudra définir l’expérience. Puis, c’est seulement à la fin que l’on définira la forme.

Ses bâtiments s’intègrent à leur environnement autant esthétiquement que conceptuellement. On pourrait dire que c’est sa pratique simple et respectueuse qui le distingue.


00

Pour le designer graphique Matthias Kreutzer, le design et plus particulièrement, la création de police de caractères, permet d’entamer de grandes réflexions. Il tente de réinventer les références, de voir le “B side” lors de ses questionnements. Ainsi, c’est avec créativité et humour qu’il pose un regard moderniste sur le monde.


Le site spécifique pour mettre en valeur les polices créées

*les textes utilisés sont composés spécialement pour chacune des polices de caractères

Pour revoir le travail de “Our polite society”: http://www.ourpolitesociety.net/works/



00

Aurélien Michon est cinéaste de formation. S’alliant à Cédric Flazinski, il crée en 2012. N O R M A L S  se qualifie comme étant un collectif de design d’anticipation. Loin de la science-fiction, leur but est de penser des objets étant entièrement des objets de débat. Sans prendre position, N O R M A L S  critique la société actuelle en imaginant le futur.


Les trois livres de N O R M A L S 

Apprendre le langage rapide  

Le jeu “Little browser” 

L’application Apparel



00

L’architecte et professeure, Yeoryia Manolopoulou se distingue de ses collègues par la diversité des projets qu’elle entreprend. Elle prône l’expérimentation et l’exploration du design par différents moyens, différentes perspectives. Ainsi, elle intègre la chance, l’erreur, l’accident et le jeu dans sa pratique.


Son livre Architecture of Chance

Son projet sur la démence:

Losign Myself site web:  http://www.losingmyself.ie/

Losign Myself projet: http://ayarchitects.com/project/venice-biennale-2016/



00

C’est avec des mots comme évolutif, potentialité spatiale, usage, malléabilité programmatique, composition et décomposition, poésie, le quotidien et l’utilité qu’Alexandre Theriot explique le travail de l’agence Bruther. Ce qu’il faut retenir, c’est que chacun des bâtiments pensés doit être en mesure d’absorber différents avenirs.

“The only revolutionary programme that can be proposed today is a total lack of programme. Nothing scares docile minds so much as building against programming.”

– Jeffrey Kipnis


06

Aujourd’hui, on prit un dernier instant pour compléter la compositions des spécimens typographiques.  Au même moment, les dessins du début ont repris place sur les murs et fenêtres de la classe. Tranquillement mais surement, on finalisait les derniers détails pour l’exposition de demain. À la fin de la journée, on avait imprimé, coupé et relié les livres.