Les équipes investissent de plus en plus l’espace du troisième étage de la cinémathèque. Maquettes, longs rouleaux de calque, métal, bois carton sont éparpillés un peu partout. On constate assez rapidement le travail accompli durant la nuit. Tout un exercice acoustique et de patience ce matin dans l’atelier, les étudiants doivent faire le moins de bruits possible car des présentations se déroulent dans la pièce adjacente. C’est alors en chuchotant que les projets progressent!

 

On commence enfin la production finale aujourd’hui!  On réfléchi a des manières de représenter le son en dessin afin de bien faire comprendre les effets accomplis par l’espace. Certains optent pour des schémas, d’autres pour des maquettes à l’échelle 1:1 permettant de réellement tester les résultats de leurs recherches. Les étudiants créé des scénarios d’utilisation de l’espace ou la manière de créer des sons puisque certaines équipes ont produits des sortes d’instruments ou des machines à entendre. L’expérience utilisateur est ce qui est vraiment mis de l’avant par les équipes!

Il est aussi intéressant de voir comment les équipes se sont créer leur propre mise en contexte ou histoire autour de l’espace créé puisque c’est un site fictif. En effet, l’espace est imaginaire et ne s’inscrit pas dans un cadre bâti, ce qui est assez inhabituel dans un atelier d’architecture.

Les équipes prévoient encore beaucoup de travail se soir mais sont encouragés à l’idée de revisiter leur trame sonore créée en début de semaine afin de concorder avec leur concept final.