Vers 16h, exténués de leurs aventures urbaines, les étudiants du groupe d’Édifice sont rapatriés à leur base. Toute la journée, ils ont parcouru la ville à la recherche des meilleurs sons. Ils se sont promené les yeux bandés, ils ont joué de la musique, ils ont testé les balançoires musicales, ils ont testé la réverbération… Des visites riches en expériences qui se traduiront dans un futur très rapproché.

De retour en classe, une musique de fond se fait entendre, on déroule un long rouleau de calque rempli de dessins divers. Sur ce papier-calque les lieux visités apparaissent principalement en coupe. Effectivement, Todd encourage les étudiants à travailler la représentation des lieux en coupe. Cette technique permet de comprendre le son dans l’espace.

Mis à part l’écoute intensive des sons environnants, leurs tâches demeurent quelque peu obscures. Todd précise prudemment l’exploration afin d’orienter les étudiants sans toutefois leur donner tout cuit dans le bec.

Demain, ils devront commencer à appliquer les sons recueillis dans un cadre construit. Les expériences auditives récoltées au fil des derniers jours seront mises en étroite relation avec un certain environnement. Un détail à l’échelle humaine (1/1) sera peut-être exploité pour démontrer l’exercice, mais rien n’est encore certain, à suivre!