Dès les premières heures de création, les esprits s’échauffent et les équipes pluridisciplinaires (DESS Événement et design graphique) commencent la conception. matali crasset est parmi nous en cette 2e journée de travail !

Tout au long de la semaine, les étudiants doivent créer un univers fantastique à l’aide de polyèdres déjà sélectionnés, et ce, en suivant une thématique différente. On intercepte une équipe alors que les présentations s’enchaînent : « on est plus restreint qu’on pensait». Le niveau de stress est un peu plus élevé dans la classe toutefois, matali et Pierre réussissent à revoir chaque présentation avec un œil positif et proactif.

Le support de travail est déjà installé dans la classe. La maquette (1/20) de la salle où sera présenté le projet a été préalablement réalisée. Bien installée au cœur de la classe, la maquette reçoit les équipes à tour de rôle afin qu’ils puissent tester toutes les possibilités.

Ce projet d’envergure présente des défis de taille, mais il apporte aussi une grande motivation puisqu’en fin de compte il sera réalisé dans un vrai contexte.

À la fin de la semaine, on espère obtenir des exemples de modules à l’échelle humaine (1/1) afin de présenter les concepts. Ceci implique donc beaucoup de travail en atelier, mais il faut avant tout trouver l’idée parfaite!