Pas de visite aujourd’hui pour les étudiants de l’atelier Édifice, on passe aux choses sérieuses! Cloîtrées dans les petits cubicules de la Cinémathèque, les équipes ont œuvré toute la journée à assembler les sons qu’ils ont amassés ces derniers jours. La tâche peut paraître beaucoup plus aisée que l’on ne croit. Au contraire, certains ont peiné plus que d’autres, soit à cause de problèmes techniques, soit à cause du message qui semblait difficile à recréer dans un médium sonore.

Avant la présentation des concepts musicaux, Todd précise « Emmenez les gens vers l’ambiance sonore, c’est difficile». C’est donc sans préambule que les équipes se lancent et appuient sur jouer. Les yeux fermés, on écoute attentivement ce que chaque assemblage sonore produit. On nous transporte tantôt dans la peur, tantôt dans la joie ou encore dans l’inconfort. Todd n’est pas complaisant dans ses commentaires, il reste encore beaucoup de travail à réaliser pour toutes les équipes. On assiste toutefois à certains petits chefs-d’œuvre qui parviennent à dresser le poil sur les bras.

Bien sûr, les étudiants ne retournent pas à la maison les mains vides. Leur devoir pour demain est de recréer une série de maquettes qui représentent ces sons. On leur souhaite bonne chance et quelques heures de sommeil, tout de même!